Le handicap visuel

par | 28 Jan,2024 | Divers | 0 commentaires

Le handicap visuel : accessibilité dans la formation

Les avancées technologiques et des progrès de la société ont rendu l’accès à l’éducation plus inclusif. Cependant. Il reste encore des défis à surmonter pour garantir une formation accessible à tous, y compris aux personnes présentant un handicap visuel.

Quels sont les exemples d’actions mises en place par ACF pro ?

  • Co animer une formation pour qu’un des deux formateurs soit toujours disponible pour accompagner personnellement si nécessaire : réalisation des tests
  • Utiliser les fonctions disponibles sur une tablette ou PC telles que : fonction narrateur avec vitesse et tonalité, loupe avec inversion des couleurs suivi du curseur de la souris, fonction de contraste élevé et sous-titres, paramètres de police
  • Veiller à disposer d’un environnement lumineux adapté
  • En s’approchant de la personne, annoncer sa présence verbalement et donner son nom
  • Eviter de toucher ou de poser la main sur l’épaule
  • Si la personne est accompagnée, s’adresser directement à elle et non pas à son accompagnateur
  • Annoncer la configuration de la salle de cours
  • Annoncer les noms des différentes têtes de chapitres abordés au fur et à mesure
  • Expliquer les contenus projetés et leurs titres
  • Eviter les termes imprécis : « ici » « là » et plutôt utiliser « A droite », « A gauche »
  • Une place pourra être attribuée en fonction du besoin 
  • Retirer tous les objets abandonnés qui représenteraient un danger

Rendre une formation accessible aux personnes aveugles ou malvoyantes nécessite une approche proactive et réfléchie. En adoptant ces bonnes pratiques, les formateurs peuvent créer des environnements d’apprentissage inclusifs, ouvrant ainsi les portes de la formation à tous, indépendamment des capacités visuelles.

Le prochain article portera sur l’autisme. A bientôt

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Aucun commentaire à afficher.
Share This
Aller au contenu principal